Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 01:58
Les élections européennes auraient mis en avant le besoin écologique de nos concitoyens.
La difficulté, c'est d'insérer ce besoin au coeur d'un dispositif plus ample de civilisation politique.
Précurseurs, les Radicaux de Gauche avaient, il y a quasiment plus de deux décennies, engagé un compagnonnage politique avec Brice LALONDE, sentant qu'il fallait absolument mêler ces deux approches, la politique et l'environnement; hélas l'opinion n'était alors pas préparée.

Pourtant, à LA ROCHELLE, Michel CREPEAU faisait à cette époque la démonstration que l'environnement et la qualité de la vie pouvaient être au centre de l'engagement politique.

Dans le programme de gouvernement du PRG en mars 2009, présenté à LA ROCHELLE précisément, issu des travaux des fédérations, au sommaire, on peut lire: faire de l'agriculture un vecteur fort du développement durable, inclure l'éco-développement dans l'approche durable et équitable de l'économie, vouloir l'Europe fédérale: un espace de développement humain et un espace de développement environnemental.

Le radicalisme, réponse moderne, gagne à être connu !

Depuis 2011, le PRG et Génération Ecologie ont passé accord électoral qui progresse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2009
commenter cet article

commentaires