Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 12:28

   J'ai choisi d'être élu titulaire au sein de la commission municipale "Développement local" (urbanisme, logement, affaires de la ville, etc...).

   Parmi ses attributions, cette commission traite d'une compétence peu connue et souvent négligée: la dénomination des artères de la ville.

   D'origine paysanne, je me plais certes à entendre "rue des hirondelles, rue des tourterelles, rue des mésanges, avenue des mimosas, rue des coquelicots...", etc..., mais en tant que citoyen je regrette que des personnages importants de l'histoire, de la politique, des arts, des sciences, du sport et autres ne soient pas mentionnés, qu'ils soient français ou non, locaux ou non.

  Ainsi notre ville ne pourrait-elle pas -je le dis sans ordre- honorer parmi ses disparus certains de ses Résistants qui ne le sont pas encore, Saint André-Hubert FOURNET (le fondateur des Filles de la Croix à LA PUYE, et qui fut collégien à CHATELLERAULT), Monsieur SERIAU, Inspecteur de l'Education Nationale et très bon écrivain (La Fleur de Sel), Alfred LARMIGNAT, dernier herboriste français et figure de Châteauneuf, le Père Jean-Louis TAPIN qui pendant douze ans a irrigué de sa foi tolérante le monde ouvrier et justement Châteauneuf, Raphaël MASSON, directeur fondateur de l'Ecole de Musique, Claude COLETTE, coureur cycliste professionnel des années 50 et qui tint la "Buvette parisienne", sans oublier les photographes Charles et Eugène ARAMBURU qui ont immortalisé, par leurs milliers de photos, Châtellerault et ses alentours au 19ème siècle et lancé, les premiers dans la région, le cinématographe à l'époque de Georges MELIES ...    et  combien d'autres ?

   Nul doute qu'au niveau français Jean-François DENIAU, diplomate, ministre, académicien, marin, Julien GRACQ, écrivain, Théodore MONOD, philosophe, archéologue, marcheur, Jacques LANZMANN, écrivain, marcheur lui aussi, Henri SALVADOR, chanteur, et tant d'autres mériteraient qu'on ne les oublie pas, par l'octroi de leur nom à une rue de la ville. DIDEROT, MONTESQUIEU, CONDORCET sont absents alors qu'ils sont fondateurs des idées républicaines!

   Les élus communistes et leurs proches, et c'est tout à leur honneur, ont tout fait pour ne pas oublier syndicalistes, fondateurs du service public et Communarde. Cela a du sens et doit être imité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires