Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 10:00

Gilles-24.JPG

 

La lecture de La Nouvelle République du 5 décembre 2008, article général et interview de Madame CRESSON, appelle de ma part la réponse suivante :

1. Si à la suite du désengagement de Jean-Pierre ABELIN un "boulevard" se dégage pour Joël TONDUSSON, il s'agit du boulevard vers la sortie, comme ces avenues des villes nouvelles qui débouchent sur des terrains vagues ; les Châtelleraudais lui diront dès le 9 mars prochain et ils le disent déjà aux quelques personnes qu'il envoie un questionnaire à la main.

Je ne réunis pas que des mécontents des deux bords, car il y en a, mais je vais bien au-delà : ce que les Châtelleraudais me demandent, chaque jour de plus en plus nombreux et toutes tendances confondues, c'est de remettre de l'ordre et de la justice dans les affaires publiques de la Ville et de l'Agglo et de les associer à la préparation et au contrôle des décisions ; c'est me semble-t-il un beau programme politique, que je déclinerai le 9 janvier 2008 lors de la présentation de mes co-listiers.

J'entends bien qu'on veut me forcer médiatiquement depuis plus d'un an à rentrer dans des cases politiques, mais je suis un homme libre, lié à aucun parti, et mon expérience de magistrat me permet d'incarner un certain nombre de valeurs, bien que ce ne soit pas à moi de le dire; les Châtelleraudais vous le diront directement.

2. Je m'attendais au fiel déversé sur mon dos par Madame CRESSON car je l'ai déjà lu autre part ; je n'insisterai pas mais je n'ai pas de leçon d'éthique à recevoir de cette personne ; quant à l'éternelle accusation de traîtrise et de trahison qu'elle a à la bouche ou sur la plume contre tous ceux qui l'ont fuie, Madame CRESSON ferait mieux de se demander pourquoi elle est terriblement seule aujourd'hui.

Je me suis engagé en effet en politique par mes convictions chrétiennes : ces insultes, pour quelqu'un qui ne devrait "faire que 5%", confortent ma sérénité et dopent même ma capacité à prier en sincérité pour mes adversaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Election municipale 2008
commenter cet article

commentaires