Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 11:30

Il semble que les historiens sérieux (Jean-Marie Augustin, Pascal Audoux notamment) évoluent au sujet de Blanche Monnier, que l'on a appelée longtemps la séquestrée de Poitiers.

Elle n'aurait pas été séquestrée par d'infectes parents cléricaux et dénoncée par des républicains, chagrins qu'elle n'ait pu épouser un avocat poitevin républicain.

Il semblerait que Blanche Monnier, difficile sinon impossible à approcher, ait été anorexique et hystérique, ne mangeant que des huîtres, dormant sur des monticules de déchets, d'écailles et d'excréments dans une "chambre" ouverte à tous les domestiques; les barreaux à l'extérieur de la fenêtre de ce local était destinés à empêcher Blanche Monnier de se livrer à quelques contorsions obscènes à proximité d'un cabaret fréquenté.

Mais l'histoire, sur fond d'une presse déchaînée à l'époque, a semble-t-il l'oreille dure et on retient encore l'infâme et familial aspect prisonnier de l'évocation (cf Viviane Janouin-Benanti, dans un roman il est vrai, en 2012, La séquestrée de Poitiers).

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires