Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 03:57

Les vacances sont toujours l'occasion de prendre le temps de lire ce qu'on ne lit pas dans l'année. Je viens de me "régaler", en montagne, avec la lecture de Musset, "On ne badine pas avec l'amour", pièce écrite pour le théâtre en 1834-1835 alors que la liaison avec George Sand se trouve dans sa période vénitienne qui se termina mal; cette oeuvre se situe entre "Les caprices de Marianne" et "Lorenzaccio", autant dire que ces temps furent artistiquement prospères.

On retrouve dans "On ne badine pas avec l'amour" toutes les règles du théâtre tel qu'on l'aime, autour de l'idée bien "molièresque" du mariage arrangé par les adultes entre le jeune homme Perdican et la jeune femme Camille -mais déjouée dans la douleur- avec des revirements, des rebondissements, des papiers secrets échangés, des regards cachés derrière les arbres; quelques emprunts d'esprit sinon de style et de mots, à Shakespeare, à Rousseau, à Voltaire, à Goethe, à George Sand elle-même, et la pièce est à mon sens fameuse quant au sens à donner à la vie: je la vois bien jouée par Jean-Pierre Duffourc-Bazin et sa troupe. Allez, Alfred de Musset, à lire sans modération!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires