Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 03:36

Jean-Luc Mélenchon a voulu s'illustrer en ne portant pas de cravate, avec ses collègues Insoumis, lors de leur venue à l'Assemblée nationale et les journalistes en ont fait des tonnes.

Je recommande la lecture  de l'ouvrage de Bruno Fuligni, "Les quinze mille députés d'hier et d'aujourd'hui" , datant de 2006, préfacé par Jean-Louis Debré alors président de l'Assemblée. On y apprend que ces débats sur le costume ad hoc, voire l'uniforme, des députés remontent à l'origine du corps législatif: certains se sont illustrés en venant en biaude, en costume folklorique de leur région, en bleu de travail, sans compter les nombreux curés en soutanes, à commencer par le célèbre chanoine Kir.

Jack Lang avait provoqué un véritable chahut en 1985 quand il était venu présenter l'état d'avancement du Louvre en col Mao; on se souvient aussi de ce député communiste, décédé et ovationné lors d'une des rémissions qui lui avait permis de revenir sièger brièvement sur les bancs et qui avait à cœur de s'habiller en veste et cravate de couleurs éclatantes, ayant en détestation les costumes standard(s) et ternes gris, noirs et bleu marine; sur la forme, et sur le fond, il avait raison. Plus que Mélenchon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires