Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 04:43

La LGV Paris-Bordeaux, qui contourne par l'ouest la ligne actuelle et évite Châtellerault sonne à mon avis le glas de notre gare châtelleraudaise appelée à devenir probablement une simple gare TER; et encore notre communauté d'agglomération a-t-elle participé en son temps au financement au moins partiel de la future ligne, comme une victime qui donne le pistolet à son assassin.

On fait comme pour l'Ecole de Gendarmerie, en faisant croire que nous allons tout garder, alors qu'on sait bien que c'est faux.

Souvenons-nous de Châtellerault cœur d'étoile ferroviaire! En 1886 la ligne Châtellerault-Loudun qui permet d'aller via Bressuire jusqu'aux Sables d'Olonne, en 1891 la ligne Châtellerault-Le Blanc qui permet, via Châteauroux, d'aller jusqu'à Montluçon et au-delà, en 1912 la ligne Châtellerault-Chauvigny via Cenon, Vouneuil sur Vienne et Bonneuil-Matours qui ont conservé leurs anciennes gares. Il ne reste plus rien de tout cela, hormis quelques ouvrages d'art sur la ligne Châtellerault-Le Blanc dont les superbes viaducs à La Roche-Posay et surtout  au Blanc, et la "ligne verte", direction Lencloître.

Peut-on raisonnablement parler de progrès?

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires