Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 05:57

Thierry Gouvenou, ancien coureur professionnel, actuel directeur technique du Tour de France, est également président du Rassemblement des organisateurs de courses cyclistes (ROCC); à ce titre il est signataire de la pétition " Stop à l'annulation des courses cyclistes".

Dans ma jeunesse existaient autour de Châtellerault nombre d'épreuves jusque dans les petits villages: Oyré, Port de Piles, Lilette (Buxeuil), Dangé Saint Romain, Availles, Sossay, Saint Christophe, Lencloître, Pleumartin (et son arrivée le 1er mai sur un chemin de terre dans la forêt!), etc ... Celles-ci ont progressivement disparu. Ne restent plus dans le département pratiquement que des courses de haut niveau avec des concurrents qui viennent de fort loin pour courir à Buxerolles, Montamisé, Marigny-Brizay notamment. Certes nos valeureux époux Soulat font tout ce qu'ils peuvent pour que l'Avenir Cycliste Châtelleraudais (ACC) continue d'organiser des compétitions (prix d'ouverture BMO, la course de mars ouverte aux juniors nationaux sur l'ancien circuit du championnat de France 1993, nocturnes de mi-mai et d'août en particulier). Déjà remarquons que l'ACC est né de la fusion-disparition du VCC (Vélo Club Châtelleraudais, en noir en blanc), plutôt rive droite, et de la Pédale Châtelleraudaise (en vert) qui avait ses racines à Châteauneuf; il y eut même le défunt Vélo Club d'Ozon, présidé par Monsieur Aquilina.

Pourquoi cette quasi disparition? La baisse du nombre des bénévoles chez les organisateurs, la chute de l'influence des sponsors, les exigences de la sécurité (barrières, fermeture des accès, placement des contrôleurs) et l'indiscipline des automobilistes ayant conduit à quelques accidents dramatiques. On y ajoutera que, comme en matière de football où des petits clubs ruraux disparaissent, le cyclisme est victime de la variété des pratiques sportives et de loisirs offertes aux enfants et aux adolescents dont beaucoup désormais n'ont pas envie de rouler par tous les temps, de s'entraîner derrière la mobylette paternelle  trois soirs par semaine et de suivre une diététique forcenée. Jadis les parents se sacrifiaient pour offrir à leur champion un vélo de course haut de gamme et toute la famille l'accompagnait partout le dimanche, engrangeant les coupes dans la vitrine de la salle à manger. Autre époque!

La fin possible des "petites" courses cyclistes est donc une illustration parfaitement malheureuse de l'évolution de notre société.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires