Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 12:41

Dans la première circonscription de Poitiers, Jacques Savatier, avec plus de 40% des voix au premier tour, est proche de la victoire au second.

Jeune retraité, il a fait du non-cumul des mandats une règle de conduite et ne veut pas aspirer à une autre fonction; issu de la société civile tout en ayant côtoyé nombre de parlementaires et de ministres  au département de la Vienne, au comité départemental du tourisme, à la tête d'un service administratif des affaires régionales ou à la direction nationale de la Poste, l'homme a conduit sa campagne "comme s'il travaillait", avec un agenda fourni par les rencontres avec les syndicats employeurs et salariés, les chambres consulaires, les élus, les entrepreneurs, et il sait déjà que, s'il veut réaliser son mandat de député avec rigueur et efficacité entre Paris et la Vienne, il ne peut pas y avoir, décemment, une autre activité politique à côté; car le Parlement, ce n'est pas que la partie émergée de l'iceberg, il y a un gros travail dans des organismes où l'Assemblée est représentée, avec des pays étrangers, avec des missions d'enquête, avec des rapports à rédiger sur tel ou tel sujet, etc, etc ...

C'est pourquoi, quand je vois Anne-Florence Bourat sur la 4ème de la Vienne, qui est déjà médecin scolaire et cumule des postes d'élue à responsabilités à la Ville de Châtellerault, à la nouvelle agglomération châtelleraudaise et au département (ouf, c'est tout, plus sans doute Mission locale, etc ...), et qui aspire, au nom de l'expérience (?), à être en plus députée, là je me dis que ce n'est ni possible en soi, ni sérieux pour les électeurs.

La République en Marche a permis justement de sortir de cette vision politique cumulative qui nous a  conduits dans le mur car quand l'élu veut être partout, il n'est nulle part.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires