Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 06:58

Le mot "moralisation" dans l'expression "moralisation de la vie publique" est un mot qui me choque. ll est mal employé, n'est pas à sa place.

La morale est affaire privée, personnelle, elle a partie liée à l'éducation de chacun, notamment religieuse, familiale, intellectuelle. Elle est fluctuante, changeante avec l'évolution des mœurs et la différence des cultures entre les hommes.

J'aurais préféré "éthique", "pratique professionnelle", "déontologie" qui renvoient à des règles juridiques, transversales, communément partagées et hors du débat moralisant et pour tout dire hypocrite.

Il faudrait avoir également l'humilité de reconnaître que jamais la loi et le règlement, aussi pointilleux, vertueux et prospecteurs soient-ils, ne réussiront à accaparer tous les cas imaginables de comportements "condamnables"; il y aura toujours des situations inédites, des actes originaux, des trouvailles déconcertantes dans la malhonnêteté et dans le vice qui réapparaîtront longtemps après leur commission comme une résurgence surprenante. C'est aussi, là, notre humanité, et, d'une certaine manière, heureusement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires