Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 13:40

Allez SOC! C'était jadis, aux heures de gloire, l'encouragement des supporters à la Montée rouge. On allait au stade militaire de la Montée rouge, alors, comme on allait au temple, car c'était en réalité pour les amateurs de vrai football une communion avec l'équipe à laquelle on s'identifiait. On s'y identifiait car les joueurs étaient pour la plupart du cru. De temps à autre un ex-pro, comme on disait, venait comme une cerise sur le gâteau: je pense à Sérafin, à Prigent, à Walker, à Desmenez, à Justier, etc ... Le match était aussi pour le public la récompense d'une semaine de travail, pour beaucoup en usine dans la tradition manucharde de la ville. La Montée rouge était synonyme de fête, populaire et liturgique pour le football bien "léché".

Aujourd'hui, mais depuis longtemps déjà, les saisons sont tristes et se terminent mal, on ne connaît pas les joueurs, pour beaucoup des mercenaires de passage, il n'y a plus qu'une équipe réserve, elle aussi au plus bas, les équipes de jeunes ne sont pas bien classées et aucune n'évolue au niveau national comme autrefois; le public est clairsemé et le club est sous perfusion chronique en survivant par 80% de subventions publiques. Ce qui n'est pas le cas de Montmorillon ou de Chauvigny où on a de surcroît l'amour du maillot.

Une nouvelle équipe arrive aux commandes, dirigée par Christian Delcel, qui fut joueur et qui possède une culture de service public, deux garanties; mais que va-t-il découvrir, au-delà des comptes certifiés par un commissaire aux comptes qui aura fait son travail avec ce qu'on lui aura trouvé et présenté? Il y a sans doute des "mines anti-personnels" qui vont exploser ici ou là, bientôt ou dans quelques mois. Il faudra gérer autrement, peut-être revoir les statuts, rechercher des sponsors (dont certains sont sans doute encore des créanciers), pour un sponsoring direct (des fonds, des moyens en maillots, équipements, transports) ou indirects (embaucher un ou des joueurs, comme à Neuville, à Chauvigny par exemple),  pourquoi pas se "jumeler" avec un club de ligue 1 (Angers et Stéphane Moulin?), remotiver élus, parents, éducateurs et associations (la nouvelle agglo du Grand Châtellerault est probablement un vivier des très bons jeunes joueurs, il y a là des échanges à travailler sans piller les petits clubs, avec, par exemple, une aide aux entraînements). Pourquoi pas une commission extra-municipale?

Les footballeurs ont aujourd'hui des prétentions salariales et annexes ("travailler" en collectivité publique ...) qui sont, en temps de crise, exorbitantes et indécentes; certes, d'aucuns ont sacrifié beaucoup de leur jeunesse en rêvant à une carrière de prestige en vivant loin de leur famille très tôt dans des centres de formation puis le rêve est devenu cauchemar, en ayant oublié toute autre formation professionnelle alternative au football; c'est vrai; il y a donc, dans un club comme le nôtre, encombrement de prétendants qui veulent obtenir du temps de jeu sur un ou deux ans avant de repartir ailleurs, plus haut, en continuant de rêver. ll faut revoir tout cela et privilégier le travail local et durable, en réduisant considérablement les fonds publics, en recherchant un abonnement de "socios", en se recréant une identité. D'abord.  Peut-être en changeant la configuration du stade pour que le public soit plus proche d'une part et pas seulement d'un côté d'autre part (je n'ai toujours pas fait le deuil de cette tribune en bois côté Est!). Sauver la cloche russe, c'est bien; sauver le club de football local, l'un des plus anciens de France, un patrimoine humain d'exception, ce ne serait pas mal. Allez SOC!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires